Voitures électriques : 4 secrets pour prolonger la durée de vie de votre batterie

Jordan

L’ascension fulgurante des voitures électriques dans nos paysages urbains encourage de nombreux particuliers à délaisser le moteur thermique pour le full vert. Toutefois, l’autonomie et la longévité des batteries restent toujours des sujets d’actualité. Comment tirer le plus longtemps profit de cet indispensable ? Retrouvez dans ces lignes 4 astuces simples et pratiques pour tirer le meilleur parti du moteur de votre voiture électrique.

Comment fonctionnent les batteries des voitures électriques ?

La batterie au sein d’un véhicule électrique joue le même rôle que celui d’un moteur dans une voiture thermique. C’est donc le cœur de la mécanique de ce moyen de transport 2.0. Retenez que le fonctionnement d’une batterie repose sur un principe simple à appréhender. 

Chaque fois que vous appuyez sur l’accélérateur, les différents composants de la Batterie lithium pour voiture comme :

  • le cobalt ;
  • le nickel ;
  • et le manganèse interagissent pour libérer des électrons servant à alimenter le moteur. 

Parallèlement, pendant les phases de décélération ou de freinage régénératif, ces molécules se regroupent pour emmagasiner l’énergie résiduelle. Chaque cycle correspond donc à une boucle complète alliant charge et décharge. Par conséquent, plus vous solliciterez cette alternance au cours de vos déplacements, plus la capacité de votre batterie tendra inexorablement vers le chiffre zéro. 

Apprivoiser la gestion de la charge de sa batterie

Sachez que la peur de vider sa batterie constitue un non-sens absolu, surtout avec les batteries lithium. En réalité, il est plutôt conseillé de respecter un intervalle compris entre 20 % et 80 %. 

Cette fourchette judicieuse limitera en effet l’affaiblissement progressif des performances globales de la batterie de votre voiture électrique, tout en préservant sa longévité. Pensez donc à adapter vos itinéraires quotidiens en conséquence.

À lire aussi :   Enlever bosse voiture avec ventouse - Comment faire ?

Surveiller la température de la batterie

L’environnement thermal dans lequel évolue votre voiture électrique influencera directement la fiabilité de sa batterie sur le long terme. Cela dit, favorisez souvent un stationnement ombragé dans le but d’éviter des coups de températures trop hautes au moteur électrique de votre véhicule. 

Pareillement, retenez que des températures ambiantes trop basses peuvent temporairement restreindre la portée kilométrique affichée de la batterie. Pour alors garder en tout temps une conduite dynamique, vous devez rechercher le bon équilibre.

Promouvoir une conduite douce 

Passer à une voiture électrique invite à changer certaines attitudes d’antan, comme le fait d’adopter une conduite agressive. En effet, la nervosité au volant de votre petite citadine électrique peut gravement nuire à l’autonomie et à la longévité de sa batterie.

Nous vous recommandons d’adopter une conduite douce. Évitez donc de trop pomper sur l’accélérateur tout en anticipant au mieux les phases d’arrêt, notamment dans les feux tricolores et aux passages piétons. Pour cause, freiner brusquement a également pour effet de solliciter davantage la batterie.

Effectuer les mises à jour d’optimisation

Profitez de la meilleure expérience de conduite en choisissant une marque de voiture électrique qui publie régulièrement des mises à jour d’optimisation du système de gestion thermique de ses véhicules. Par exemple, des constructeurs comme Tesla sont très à cheval sur les questions d’autonomie.

Ainsi, au détour d’une mise à jour, le fabricant peut améliorer à distance les performances de la batterie de ses voitures pour le bonheur de leurs conducteurs. Un update peut en outre contenir de nouvelles recommandations sur les modes ou les styles de conduites à adopter pour gagner un peu plus en autonomie.

À lire aussi :   Prix réparation airbag / Remplacement et fonctionnement

Laisser un commentaire